Salade thaï veggie

Salade thaï veggie

Cette salade thaï est une recette que j’ai découverte grâce à Hellofresh dont j’ai testé le service. Parmi mes trois recettes veggies dans mon panier, il y avait celle-ci dont je suis tombée amoureuse !

Avec la chaleur de ces derniers jours, cette salade thaï était pile poil ce qu’il nous fallait ! Fraîche, aux saveurs asiatiques et surtout gourmande.

Salade thaï veggie

Ingrédients (pour 4 personnes)

  • 400 g de nouilles udon fraiches
  • 300 g d’émincé de soja (facultatif et/ ou substituable, voir à la fin de l’article)
  • 1 oignon rouge
  • 1 concombre
  • 4 tomates prunes
  • 1 bouquet de coriandre fraiche
  • 1 morceau de gingembre frais
  • 40 ml de sauce soja
  • 100 ml de sauce asiatique sucrée
  • 4 cac de gomasio
  • 1/2 citron vert
  • 40 g de cacahuètes
  • 1/2 piment rouge doux (facultatif)

Si vous n’avez pas certains ingrédients ou ne savez pas où en trouver, pas de panique je vous mets tous les liens et substituables en fin d’article !

Étapes

  1. Râper le gingembre à l’aide d’une râpe fine.
  2. Dans un bol mélanger la sauce asiatique sucrée, le gomasio, la sauce soja et le gingembre. Ajouter le jus 1/2 citron (garder le restant pour le dressage).
  3. Bien mélanger le tout.
  4. Diviser la sauce en 2/3 et 1/3. Dans les 2/3 de sauce, ajouter votre émincé de soja et laisser mariner le temps de préparer le reste.
  5. Couper le concombre, l’oignon rouge et les tomates prunes en morceaux. Ciseler la coriandre et mélanger l’ensemble.
  6. Faire chauffer une poêle ou un wok a feu moyen avec 1 cas d’huile de tournesol. Faire sauter l’émincé de soja qui a mariné 2 à 3 minutes en mélangeant régulièrement.
  7. Ajouter ensuite les nouilles fraîches et poursuivre la cuisson pendant 2 à 3 minutes.
  8. Ajouter les nouilles et l’émincé de soja dans la salade (légumes + coriandre). Mélanger le tout.
  9. Pour le dressage, ajouter les cacahuètes concassées, le piment  rouge finement coupé et un quartier de citron.

Et voilà le travail ! Cette salade thaï se déguste aussi bien tiède que froide.

Mes conseils

  • Nouilles udon fraiches : comme celles-ci. On les trouve en boutique asiatique spécialisée, en boutique bio ou au rayon « saveurs du monde » en grande surface. Si vous n’en trouvez pas des fraîches, prenez des sèches, il faut simplement les faire cuire.
    Option facile : utiliser simplement les pâtes que vous avez dans votre placard !
  • Sauce asiatique sucrée : là encore, direction les boutiques spécialisées ou les rayons spéciaux. On en trouve assez facilement partout, peu importe la marque ou le type, l’important et qu’elle soit sucrée, c’est ce qui donnera de la saveur à votre plat.
  •  Émincé de soja : disponible en boutiques bio ou grande surface au rayon frais. Facilement substituable par du tofu, du poulet, du bœuf, des oeufs ou entre tout autre source de protéine que vous aimez.
  • Gomasio : c’est un condiment japonnais à base de graines de sésame et de sel. Donc on peut très bien s’en passer aussi en remplaçant le gomasio par des graines de sésames (entières ou moulues) et un peu de sel.
  • Tomates prunes : utiliser n’importe quel type de tomates que vous aurez sous la main cela conviendra. Si ce n’est pas de saison, n’en mettez simplement pas, personne ne le remarquera (une salade thaï avec ou sans tomate ça passe).

Cela vous dirait que je vous publie une version chaude avec du blanc de poulet par exemple ? C’est une idée qui me trotte en tête depuis un moment haha.

Plus de recettes gourmandes ici.

Article précedent Article suivant

Laisser un commentaire